12. Soyez votre meilleur(e) ami(e) :)

Être son (sa) meilleur(e) ami(e) happy-1175549_960_720

Exigeons nous de notre meilleure amie qu’elle soit parfaite, tant physiquement, que socialement ou moralement ? Non, pour nous, elle n’a pas à l’être, nous l’aimons et nous avons du mal à l’entendre se dénigrer ou attirer notre attention sur ce qu’elle estime être ses défauts.

Quand elle va mal, nous la consolons, nous accueillons avec bienveillance sa souffrance et cherchons des moyens pour faire en sorte qu’elle aille mieux.

Quand elle a des petits soucis, nous sommes là, nous l’écoutons, nous nous déclarons à son service.

Quand elle doute d’elle-même nous la rassurons, avec justesse et sincérité…

Et si nous agissions de la même manière avec nous-même ?

Et si cet amour « inconditionnel », nous nous l’accordions à notre personne ?

« S’aimer soi-même, c’est se lancer dans une belle histoire d’amour qui durera tout la vie » – Oscar Wilde.

Belle théorie me direz-vous, mais en pratique, on fait comment ?

Voici quelques astuces :

  • Régulièrement, on fait le bilan de ses réussites (TOUTES ses réussites, qu’elles soient culinaires, sportives, professionnelles…). Vous réussissez bien la potée aux carottes ? c’est une réussite ! Vous chantez juste ? c’en est une autre… Faire le bilan de nos compétences est primordial pour gagner de la confiance en soi et de l’estime de soi. Cela nous permettra de nous rendre compte à quel point… nous sommes quelqu’un de bien, de fort, de compétent !
  • S’entourer de personnes positives est un gage de bonheur. Choisissons les êtres qui savent voir le bon côté des choses (en acceptant, car cela peut arriver, que ces personnes aient des moments où leur moral est affecté par des évènements un peu compliqués). Si je suis entourée de personnes positives, je vais les aimer, si je les aime, elles m’aimeront… c’est un cercle vertueux !
  • Avant de s’endormir, il est bon de se souvenir d’au moins 3 bons moments survenus durant la journée : un fou-rire suite à un mot d’enfant de notre dernier né, les félicitations de notre conjoint pour le bon repas, un sourire dans une file d’attente… prenons conscience de la beauté de l’existence et de la chance que nous avons d’être vivant.
  • Apprenons à nous aimer, telle que nous sommes ! Se faire des compliments à soi-même, se traiter comme une « personne de valeur », va nous permettre de nous respecter, de nous accepter, de nous assumer ! Et vous verrez, si vous parvenez à faire taire votre « critique intérieur » et à vous traiter avec respect et bienveillance, votre attitude va se modifier, vous allez vous comporter avec plus d’aisance et de confiance, et votre entourage se modifiera naturellement, vous attirerez compliments et gentillesse, c’est certain… et c’est magique !
  • Entretenons notre réseau social. Gardons en tête que les personnes qui compose notre « cercle intime » sont importants pour nous. Chérissons nos amis, ouvrons leur notre cœur, parlons leur de ce qu’ils représentent pour nous !
  • Chaque jour, accomplissons quelque chose de positif. Il n’est pas obligatoire que cela soit quelque chose de spectaculaire : cela peut être céder sa place à quelqu’un qui en aurait plus besoin que nous, faire un compliment sincère, aider quelqu’un à porter ses sacs…. Tout ce qui « crée » le bonheur nous rend meilleur !
  • Acceptons qui nous sommes et soyons reconnaissant de qui nous sommes ! Nous sommes en bonne santé ? Quelle chance ! Observons notre corps, sa douceur, la rondeur de ses formes ou la fermeté de sa peau, nous avons tous des atouts, découvrons les !
  • Donnons-nous le temps de bouger. C’est important de prendre soin de soi. Pas le temps de faire du sport ? Marchons, montons les escaliers plutôt que de prendre l’ascenseur, mangeons notre sandwich dans ce parc à quelques mètres de notre lieu de travail, dansons quand la musique nous plait… 20 minutes de mouvement par jour, c’est possible, pour tout le monde.
  • Accordons nous des moments de détente, et de solitude. Il est important de se « poser », de pouvoir se centrer sur soi-même. Essayons ce petit exercice, une fois par jour (TOUS les jours) : seul, en position assise ou couchée, fermons les yeux. 3 grandes inspirations et expirations, et puis faisons le « scan » de nos sensations, en partant de la tête pour arriver aux orteils – Comment est-ce que je me sens : tendu(e), décontracté(e), ai-je froid ? chaud ?)
  • Chaque réussite mérite une récompense : gâtons-nous. Je suis parvenue à descendre une station de métro avant mon habituelle et à marcher jusqu’au boulot ? Je me félicite, je m’octroie un moment de joie. J’ai perdu mon premier kilo ? Super, je me fais un petit cadeau (un magazine, un rouge à lèvres…). Nous avons tous des choses qui nous touchent et nous font plaisir. Personnellement, changer mon lit, le parer de draps frais et sentant bon, c’est une vraie récompense 😉
  • En conclusion, pensons à nous comme nous pensons à ceux que nous aimons. La question à se poser est : que ferais-je pour cette personne que j’aime là, maintenant ? Et le faire, pour soi, parce que …. Nous le valons bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *