17. Arrêter de grignoter ?

Certaines personnes, ayant pour objectif d’éliminer quelques (ou plus) kilos afin d’améliorer leur santé, leur image d’elle-même, leur mobilité… m’expliquent qu’elles ne peuvent s’empêcher de grignoter entre les repas.woman-674977_1280

Or, nous savons tous que cette habitude est à l’origine de certains embonpoints ou en tout cas de difficultés à retrouver la silhouette souhaitée.

Ces grignotages sont souvent d’origine émotionnelle : on mange parce que l’on s’ennuie, parce qu’on est anxieux, parce qu’on est triste… Ils sont rarement justifiés par une faim réelle… Ok, ça, nous le savons, mais il est tellement difficile de lutter contre ces « ptites envies »… Comment faire ?

Nous sommes naturellement assez réfractaires aux contraintes, notre cerveau, ce précieux alliés, utilise pas mal de son potentiel à essayer de nous éviter les efforts inutiles. Ca aussi, c’est un constat donc… servons-nous de cet état de fait pour diminuer voire supprimer nos grignotages.

Nous allons donc, à chaque fois que nous aurons cette envie de nous ruer sur un aliment alors que la faim n’a pas lieu d’être, créer une contrainte. Laquelle ?

Je vous propose celle-ci :

  • la prochaine fois que vous aurez envie de vous diriger vers « l’armoire qu’il ne faudrait pas ouvrir sous peine de craquage », arrêtez vous d’abord devant celle où sont rangés les verres, prenez en un et servez-vous un grand verre d’eau. Buvez le, GORGEE PAR GORGEE (il faut laisser le temps à votre cerveau de trouver cette action contraignante.
  • Lorsque vous avez terminé votre verre, si l’envie de grignoter est toujours présente, notez (de préférence dans un carnet destiné à cet effet) ce que vous allez à présent grignoter et pourquoi (parce que j’en ai vraiment envie, parce que je me rends compte que j’ai vraiment faim, parce que j’ai envie de sucré…)

Je sais que cela peut paraître… contraignant. Et c’est le but. Si vous vous astreignez à procéder de la sorte, je vous garantis que très vite, votre cerveau va réagir comme ceci : euhhhh, tout ça pour ça… non !

Bien entendu, cette méthode n’est à utiliser que si vous souhaitez arrêter de grignoter… C’est votre vie, vos envies… Vous avez TOUS les choix !

Je vous souhaite le meilleur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *