22. Un exercice simple « Lâcher prise ou tenir bon ? »

« L’art de vivre consiste en un subtil mélange entre lâcher prise et tenir bon. – Henri Lewis »

Jolie phrase, mais qu’est-ce que cela veut dire, au fond ? 

Le lâcher prise c’est « simplement » arrêter de vouloir contrôler ce qui est… incontrôlable !

Tenir bon, c’est agir quand nous avons une prise sur un événement.

Prenons un exemple : vous avez prévu de rassembler vos meilleurs amis pour un barbecue festif. Tout est prêt, il ne manque plus que vos invités et… il commence à pleuvoir.

C’est rageant, mais avez-vous un pouvoir de contrôle sur le temps qu’il fait dehors ? Je ne pense pas, non? Dès lors, il va être judicieux de lâcher prise et d’accepter ce qui est.

Par contre, votre objectif était de rassembler vos amis. Là, vous allez pouvoir agir. Faites preuve d’imagination : est-il possible de cuire ce qui devait l’être sur le barbecue à l’intérieur ? Et si vous congeliez les denrées prévues et vous retrancher sur un repas pizza ?

Lâcher prise, c’est vous permettre de profiter de la vie sans dépenser votre énergie à vouloir changer ce qui est immuable.

Un petit exercice peut vous y aider :

Sur une feuille, notez la date du jour.

Dans une première colonne, notez votre sujet d’inquiétude.

Posez-vous la question : puis-je agir sur ce sujet ? Si ce n’est pas le cas, barrez le sujet d’inquiétude.

Si vous l’avez barré, cela veut dire que vous ne pouvez rien y changer, ça va être le moment de lâcher prise : acceptez, posez-vous, et pour vous permettre de digérer cette constatation, faites quelque chose qui vous fera du bien : téléphoner à votre meilleur(e) ami(e), buvez un bon thé, prenez un bain, allez vous acheter une revue… Visualisez-vous en train de laisser s’envoler un ballon vers le ciel, laissez aller ce qui n’est pas en votre pouvoir !

Si, par contre, vous avez une possibilité d’agir, décrivez l’action dans une seconde colonne.

Allez-y TOUT DE SUITE, mettez en place une action qui va pouvoir résoudre ce qui vous préoccupe. Un coup de fil, un écrit, une date dans un agenda, POSEZ UNE ACTION (c’est primordial, ne laissez pas traîner les choses, plus vite ce sera fait, plus vite vous serez débarrasser de votre souci).

Dès que les actions sont menées à bien, dessinez un petit smiley  et barrez l’inquiétude initiale et l’action écrites sur la feuille.

Vous pouvez vous féliciter pour la réalisation de ce petit exercice. Vous venez de vous autoriser à agir si vous le pouvez et à ne pas perdre de temps, ni d’énergie pour quelque chose qui ne dépend pas de vous aujourd’hui et maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *