35. Nouvelle année, nouveaux objectifs

Nouvelle année, nouveaux objectifs ! 

Savez-vous d’où vient la tradition des bonnes résolutions du nouvel an ? Ce rituel remonte à 4000 ans : les Babyloniens, pour qui la nouvelle année commençait le 21 mars, promettaient de remettre les outils agricoles empruntés et de payer leurs dettes. Chez les Romains, c’était le 1er janvier qu’on se souhaitait d’être un meilleur citoyen pour ne pas décevoir Janus, ce dieu à deux têtes. 

Nous avons donc conservé cette habitude de décider, chaque début d’année, ce que nous allions changer dans nos habitudes de vie.

Les statistiques s’accordent sur le fait que pour 88% d’entre nous, ces bonnes résolutions s’arrêteront… le 1er mars. Manque de motivation, perte d’intérêt, manque de temps… autant d’explications que d’êtres humains sur terre pour expliquer ces « échecs ».

Voici quelques conseils qui pourront être utiles à celles et ceux d’entre vous qui vont décider d’améliorer leur existence en décidant de profiter de cette nouvelle année pour y changer certaines choses :

1. Une seule bonne résolution à la fois : en prendre plusieurs représenterait une contrainte parfois trop importante et donc un sentiment de découragement qui surviendrait assez rapidement

2. Assurez-vous qu’il s’agit bien de VOTRE objectif : arrêter de fumer parce que les autres vous le demandent ne sera pas suffisamment motivant pour tout mettre en oeuvre pour y parvenir !

3. Décomposez votre objectif en « petits bouts » : si vous décidez qu’en décembre 2019, vous aurez perdu 10 kg, découpez cet objectif en 12 ! Et à chaque fin de mois, lorsque vous constaterez que vous avez perdu ces 833 grammes, félicitez-vous ! 

4. Ne vous affolez pas en cas d’échec : vous avez décidé de reprendre le sport, et vous vous rendez compte que vous n’y êtes pas allé durant 15 jours : il n’y a pas mort d’homme ! Servez-vous de ce constat pour reprendre votre objectif en « mieux ». Que s’est-il passé ? Trop dur de repartir après être rentré(e) du boulot ? Allez-y directement après le travail. Manque de temps ? Préparez votre sac le soir pour le lendemain. Pas assez d’énergie ? Prévoyez une collation pour ne pas avoir de « coup de mou » avant de vous mettre à votre pratique sportive… « Les échecs sont des bleus, pas des tatouages », ils peuvent même devenir très utiles si nous nous en servons pour mieux avancer !

5. Assurez-vous que votre objectif est atteignable : si vous décidez de faire le tour du monde, voyez si vos finances vous le permettront, ou si l’objectif serait pour cette année de mettre telle somme (à déterminer absolument pour que cela soit motivant) pour préparer ce voyage qui aura donc lieu en … (déterminer l’année)

6. Votre objectif doit être MOTIVANT : vous remettre au sport alors que vous n’avez pas le sentiment que cela vous apportera quoique ce soit de positif est une garantie… d’échec ! Choisissez des objectifs qui vont améliorer votre existence

7. Choisissez votre résolution en faisant le bilan de l’année écoulée : qu’est-ce qui vous a manqué ? Qu’est-ce qui pourrait rendre votre vie plus belle ? 

Et surtout, surtout, faites-vous du bien ! 

Réapprenons à savourer tout ce qui est agréable dans notre existence, cela nous mènera vers le meilleur, et vous savez que c’est ce que je vous souhaite !h

J’ai eu l’opportunité d’intervenir sur les bonnes résolutions dans le JT, voyez à la 30ème minute

BONNE ANNEE 2019 à vous toutes et tous !

Merci pour votre confiance et votre fidélité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.