38. Cette période psychédélique imposée par le Coronavirus !


Nous vivons tous une période que nous n’aurions jamais imaginé avoir à vivre !

Tristesse face à la solitude, crainte pour notre santé, colère quant à la perte de liberté, sentiment d’ennui, un tas d’émotions peuvent survenir et nous n’y étions pas préparés.

Comment composer avec cette multitude de ressentis « inédits » ? Comment vivre au mieux cette parenthèse imposée par ce virus minuscule par la taille mais immense par les conséquences qui en découlent ?

Apprendre à gérer la solitude

Depuis le mois de mars 2020, nos relations sociales ont été mises à mal par les restrictions découlant de la situation sanitaire due au coronavirus.

Beaucoup d’entre nous ont mal vécu cet isolement forcé, et son prolongement a plongé certains dans une réelle déprime. La perte de repères, la diminution de contacts avec ceux qui nous sont chers peuvent être à l’origine du sentiment d’être seul au monde.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est alex-iby-Sz9dMEe_TH8-unsplash-1.jpg.

Afin de ne pas sombrer dans un univers ressenti comme hostile, il est essentiel de maintenir des contacts avec ses proches. Les nouvelles technologies permettent de non seulement entendre ceux qui comptent pour nous, mais aussi de les voir. Cela nous donne le sentiment de pouvoir assez rapidement appeler quelqu’un en cas de besoin, c’est très important pour éviter la panique qui peut survenir de cette impression d’isolement surgissant en période de quarantaine.

Même si cela peut sembler étrange comme suggestion, nous pouvons « profiter » de cette drôle de période pour rencontrer de nouvelles personnes et agrandir notre réseau social. Comment ? En intégrant des groupes de soutien local par exemple. De nombreuses communes sollicitent l’aide de citoyens pour soutenir ceux qui en ont besoin (pour appeler les isolés, faire leurs courses…).

Discuter sur des forums relatifs à une problématique vécue permet aussi de créer de nouveau lien. Chercher un groupe de discussion sur la difficulté de vivre la solitude va permettre de s’exprimer sur ses propres ressentis, lire ceux des autres. Il est rassurant de savoir que nous ne sommes pas seuls à nous sentir perdus dans cette situation et se livrer à d’autres personnes qui vont nous comprendre est essentiel. Très souvent, de vrais liens amicaux vont naître de ces discussions portant sur l’intime et vont nous aider à surmonter cette impression d’être seul au monde.

Gérer le télétravail

La majorité des travailleurs a découvert le télétravail avec le Coronavirus.

Même s’il peut être confortable de travailler de chez soi, car certaines contraintes liées au travail disparaissent, il n’est pas toujours évident de prendre de nouvelles habitudes permettant de rester productif, concentré et efficace dans les tâches qui nous sont attribuées.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est standsome-worklifestyle-wZJUt5mCbR0-unsplash.jpg.

Des petites choses peuvent être mettre en place pour vivre au mieux cette nouvelle façon de travailler :

  • créer des routines : essayer de commencer à la même heure chaque jour, débuter après avoir pris un café, faire des pauses à des moments déterminés…
  • s’assurer que l’entourage est conscient du fait qu’il s’agit bien d’une journée de travail : définir des règles.
  • s’aménager un espace dédié au travail
  • s’habiller : afin de pouvoir dissocier les moments « vie perso » et les moments « travail », il est nécessaire d’éviter (même si c’est confortable), de passer ses journées en pyjama ou autres tenues d’intérieur.
  • être attentif à sa posture de travail : trouver la bonne hauteur d’écran, le bon siège…
  • communiquer : rester en contact avec ses collègues, ses managers, ses subalternes. Partager son expérience, expliquer comment on progresse sur des dossiers…
  • privilégier la lumière et les moments d’exercices : s’il n’est pas possible de s’installer près d’une source de lumière naturelle, sortir régulièrement pour en bénéficier. Faire des pauses régulières pour s’étirer, faire un peu de gainage… Et pourquoi pas se fixer un nombre de pas « obligatoire » par jour ? Des tas d’applications gratuites à télécharger sur votre smartphone peuvent vous motiver à faire de cette période un moment de remise en forme !
  • rester positif : prendre conscience que tout ça finira par s’arranger et qu’il s’agit d’une expérience nouvelle dont on pourra tirer des enseignements qui feront avancer !

Accepter que ce n’est pas facile

Il est normal de passer par des moments d’inquiétude, de découragement, de colère… Tous les êtres humains vivent ces désagréables ressentis. Lutter contre cela, ne pas s’accorder de les ressentir serait contre-productif. Accepter que tout cela est normal permettra que cela passe… En effet, nous savons tous que plus nous focalisons sur quelque chose, plus cette chose prend de la place.

Garder un bonne hygiène de vie

Il peut être tentant durant cette période d’être moins regardant quant à ce qu’on mange, d’aller dormir plus tard, de laisser le sport de côté… Il est essentiel de se souvenir qu’il y aura un « après-covid » et qu’il serait fâcheux qu’à se moment-là, nous ne rentrions plus dans nos vêtements ou que nous manquions d’énergie… Allez go, prenons soin de nous maintenant !

Limiter son exposition aux écrans

Cela aussi, cela peut être tentant… Regarder des séries, jouer sur Internet, visionner des films… toutes ces activités auxquelles on n’a pas forcément le temps de s’adonner en temps « normal » peuvent être attrayantes. Cependant, elles peuvent avoir un tas de conséquences négatives (mauvais sommeil, sédentarité ayant des répercussions sur le physique, isolement…). Donc varier ses activités est salutaires : cuisiner, lire, écouter de la musique, se lancer dans une activité artistique, faire du sport…

Se faire plaisir

Prendre un bon bain, faire une sieste, faire un gommage, apprendre à dessiner… et si cette période nous permettait de profiter du temps alors que d’habitude, nous courons sans arrêt ?

Bien vivre cette période difficile ne dépend pas de notre environnement, cela dépend avant tout de nous. Nous pouvons décider de mettre notre énergie au service de notre bien-être en nous prenant VRAIMENT en compte, cela me semble être le bon moment pour nous recentrer sur nos besoins et les moyens de les satisfaire.

Prenez soin de vous ! Je vous souhaite le meilleur.

Si vous avez besoin de moi, cliquez sur le bouton ci-dessous, vous serez redirigé vers mon agenda en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.